Premier portail du crédit rapide et facile

Le taux des prélèvements fiscaux et sociaux toujours élevé en France

Posté le: 14/07/17
Prélèvements fiscaux

La France détient depuis quelques années, le taux de prélèvements fiscaux et sociaux le plus élevé en Europe.

En 2012, le taux de prélèvements obligatoires représentait plus de 45% du produit intérieur brut ou PIB. Le record établi en 1999 de l’ordre de 44,9% était battu selon une étude de l’Insee.

L’Etat se nourrit des prélèvements fiscaux et sociaux

En 2013, les prélèvements obligatoires, sous forme de nouvelles mesures sociales et fiscales étaient en hausse de 1,2 point par rapport à 2011. L’impôt sur la fortune avait engrangé 2,3 milliards d’euros supplémentaires.
Le précédent régime avait mis en place de des nombreux dispositifs pour assainir les finances publiques. Il faut faire rentrer de l’argent. Cela expliquait la révision à la hausse du taux de prélèvements fiscaux et sociaux ou la création d’une TVA intermédiaire de 7%. Cet impôt a généré plus de 2,1 milliards.
Emmanuel Macron envisage de supprimer les cotisations salariales sur le chômage et la maladie. Cette nouvelle fiscale satisfait les salariés. Elle vise à améliorer leur pouvoir d’achat. Les retraités, eux, la voient d’un œil mauvais.

Le niveau du taux de prélèvements fiscaux et sociaux tiré à la hausse

Devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a confirmé une mesure phare électorale et promise par le Président de la république élu : l’augmentation éventuelle de 1,7 point de la Contribution Sociale Généralisée ou CSG. En fait, cette mesure vise à financer la suppression des cotisations sur le chômage et la maladie.
Le taux des prélèvements fiscaux et sociaux de 15,5% cette année, passera à 17,2% en 2018. Certains spécialistes n’écartent pas un taux atteignant 59,91%.
La France arrivera –t- elle à renverser la tendance ? Le taux de prélèvements fiscaux et sociaux a toujours été élevé. 46,3% en 2013, 46,5% en 2014 et 60% l’année prochaine si la hausse de 1,7 point est maintenu pour la CSG.